Deux chapelles haut perchées...

pour justifier une super sortie en VTT !

Deux chapelles qui, elles également, sont parfaitement connus des sportifs de la région notamment des VTTistes. Notre Dame de Vie et, la plus petite, Saint Jérôme sont perchées à une altitude de 130 mètres… Ce qui pour un montagnard peut prêter à sourire, mais il faut garder à l’esprit que le point de départ habituel des sorties VTT (château de Valmy – 4.5 km du centre d’Argelès-plage) se trouve quant à lui à environ 25 mètres… Qui plus est, la pente est raide compte tenu des courtes distances à couvrir ! Les (kilo)mètres comme la durée ont tendance à s’allonger avec les dénivelés positifs et la fatigue !

Ne vous laissez pas séduire trop facilement par le début de l’itinéraire qui peut vous sembler relativement facile. La route bitumée vous présente ses plus belles montagnes russes, mais tout en douceur… et quelques beaux nids-de-poule ! Rien n’est parfait, et cela vous confortera d’avoir choisi le VTT pour cette randonnée cycliste. Une fois « La jolie ferme » franchie, c’est son véritable nom, les choses sérieuses commencent et le petit serpentin vous rappelle que vous allez entrer dans les contreforts des Albères. Virages, épingles, faux-plats jusqu’au parking en cul-de-sac en bas de ses jolies chapelles de Notre Dame de Vie et de Saint Jérôme que l’on peut deviner « au-dessus » de nous au travers les arbres.

Et le VTT rigolera « à pleines roues dentées », car à partir de là, c’est vous qui porterez le vélo sur toute la montée étroite, caillouteuse et raide à souhait. Idéale pour de bons randonneurs, mais pas très pratique pour un cycliste ! Comptez un minimum d’une bonne vingtaine de minutes si vous disposez d’une très bonne condition physique. Dans le cas contraire, il vous faudra souffrir plus longtemps pour, enfin, pouvoir profiter d’un superbe paysage et d’une magnifique vue… Un coup d’œil sur votre compteur et vous verrez que vous n’êtes qu’au km 3.8 !

Si vous faites comme moi, vous redescendrez ensuite par la petite pistouille derrière la fermette installée juste derrière les chapelles pour regagner la piste en contre-bas et poursuivre sur l’itinéraire dont la difficulté est toutefois estimée, à juste titre, à NOIRE.

La Chapelle Saint Jérôme

Elle semble encore bien visitée compte tenu des messages que l'on peut y trouver. Curiosité à voir, mais discrétion à garder !

Chapelle Saint Jérôme en VTT

Le circuit des chapelles...

Comme presque tous les circuits VTT proposés dans la région d’Argelès-sur-Mer, les itinéraires cachent bien leur jeu ! Celui-ci ne fait pas exception et la facilité des premiers kilomètres ne doit pas vous laisser baisser votre garde. Il faudra bien veiller à maintenir une bonne réserve de puissance dans les cuisses car vous en aurez largement besoin pour affronter les difficultés à venir.

Jusqu’aux chapelles de Notre Dame de Vie et de Saint Jérôme, il suffit de suivre la route bitumée en bon état relatif qui part à droite depuis le camping des Mimosas et qui longe sur une courte distance la D914 pour ensuite s’enfoncer dans la forêt de chênes-lièges. La montée vers les chapelles, ainsi que décrite ci-dessus, sera une excellente mise en bouche pour la suite.

Au départ des chapelles, veillez à bien emprunter le chemin qui se trouve juste en face de vous à l’arrivée sur la piste principale. Il y a une barrière, mais vous pouvez la franchir sans problème. Au terme d’une légère boucle en pente, tournez à gauche sur la DFCI n°36 et profitez de cette belle pistouille qui serpente gentiment en vous agrémentant de quelques bosses qu’il vous sera très facile d’avaler sans même jouer avec les braquets. En butant sur une route bitumée, prenez sur votre gauche sans (trop) vous laisser impressionner par le dénivelé, il est, certes, très raide, mais heureusement pas trop long. Au mas Coq, en haut, empruntez la piste en terre et grimpez progressivement dans la montagne. Privilégiez plutôt un rythme tranquille, mais régulier. Le panorama est des plus sympathiques et la montée risque de durer, malgré quelques rares replats pour « tenter » de récupérer un peu de souffle.

 Une fois le point culminant atteint, une superbe descente rapide vous autorisera à lâcher la pression, à ouvrir les freins et à vous griser de la vitesse élevée (plus de 40 km/h) sur plusieurs centaines de mètres. La piste est relativement droite avec de légères courbes et une bonne visibilité.

Attention, cependant, aux cailloux toujours très gros, nombreux et piégeant pour celui qui voudrait les ignorer ! Une chute à cette vitesse ne serait pas vraiment sans conséquence… et il faut garder à l’esprit qu’il n’y a, en général, que peu de passage et encore moins d’accès « rapide » sur ces lieux. Vigilance, donc !

Dans une belle épingle, repérable aisément par la présence d’une citerne, une pause s’impose pour admirer le magnifique paysage qui se prête à vous. Regarder d’où vous venez, et… où il faut encore aller 😉

Notre Dame de Vie 2/2

Circuit 2 VTT

Et c'est par là qu'il faudra monter...

jusqu'à la retenue d'eau...

Quelques remarques de bon sens ne sont pas superflues, car quand la tuile arrive, il est souvent trop pour les regrets :

  • Pensez à prendre suffisamment d’eau, des buiscuits, du chocolat et, mieux encore, quelques bananes
  • N’oubliez pas le nécessaire de réparation en cas de crevaison. Il y a des roches affûtées comme des rasoirs
  • Ne vous surestimez pas, les descentes sont grisantes par la vitesse, mais les cailloux et les ravines sont et restent des pièges extrêmement dangereux
  • Un équipement minimum avec le casque, les gants et de bonnes chaussures adaptées au VTT est de rigueur
  • Quant à moi, je ne sors jamais sans une boussole et la carte IGN 1/25.000 du coin ! Elle ne tombera pas en panne contrairement à un GPS…
  • Cet itinéraire est noté NOIR et compte tenu des dénivelés, ce n’est pas pour rien ! Une excellente condition physique s’impose ici naturellement. De toutes façons, le terrain vous rappellera à l’ordre sinon…