Un haras qui plus est national...

jusqu'en 2008 lorsqu'il devient "Haras de la Vendée" !

Le haras de la Vendée est une richesse touristique…

Les haras royaux sont créés en 1665 par Colbert pour le compte du roi Louis XIV. Leur mission était alors avant tout militaire au bénéfice des troupes armées. La ville de La Roche-sur-Yon fut désignée en 1842 comme un dépôt pour 12 étalons étalons, nombre qui monta jusqu’à 220 entre 1876 et 1904 au regard des besoins exprimés. Il garda l’appellation de « haras national » jusqu’en 2008, année où il prit celle de « haras de la Vendée ». Le haras entre donc dans la propriété du département qui gère ainsi également l’activité touristique et culturelle du lieu.

Activités et spectacles du haras

Le public est accueilli toute l’année. Il peut assister à une présentation de l’histoire du haras, de ses bâtiments, de son fonctionnement et de l’artisanat tout autour du cheval tel qu’il est encore pratiqué dans les ateliers du centre. Au printemps et en été (juillet et août), il propose aussi des démonstrations et des spectacles équestres basés notamment sur son histoire.

Le haras est aussi un centre de formation

Le Haras de la Vendée est, de surcroît, un centre de formation rassemblant quelques 28 formations et stages différents, entre autres celles des Haras nationaux en sellerie (de réputation nationale), du travail du jeune cheval et de l’attelage.

Un très bel étalon blanc...

un des locataires du haras de la Vendée !

Etalon blanc

Haras, mais pas que...

ou comment découvrir un très joli spectacle !

Le haras de la Vendée est, certes, un lieu qui concentre les savoirs-faire nombreux et très variés des métiers du cheval, mais il est également un lieu de culture équestre, forcément ! La présentation des chevaux présents sur le site, des diverses races et de leurs caractéristiques, de leurs qualités et de leurs points faibles montrent à quel point ces équidés peuvent être différents. Les explications des présentatrices/présentateurs sont claires, précises et énoncées dans un vocabulaire compréhensible par le néophyte, ce qui est déjà un plus !

Cet aspect de la visite du haras de la Vendée étant vu, il restera à vous déplacer derrière les écuries afin de prendre place dans la tribune placée devant un grand manège à ciel ouvert et à attendre que le spectacle commence. Une séance dure environ une cinquantaine de minutes. Patientez, vous ne serez pas déçus ! En général, Balthazar entre en scène à 16h30 pendant les mois de juillet et août. « Il » vous présentera brièvement « son écuyer » et reviendra quelquefois pour vous informer « dans ses termes » sur la suite de l’animation. Plusieurs tableaux se succéderont et vous régaleront ! L’ambiance est bon enfant, les prestations de qualité et le spectacle équestre très réjouissant. Une excellente sortie au haras de la Vendée pour « grands et petits ». Distraction et culture, « on n’est jamais trop vieux (ni trop jeune) pour apprendre ».

Balthazar

Et voilà Balthazar,

la vedette du spectacle équestre !

En conclusion :

Le haras de la Vendée reste une très bonne idée de sortie en cette période estivale et permet aussi aux jeunes comme aux moins jeunes de voir autre chose que la plage et le marché local. Un peu de culture n’a jamais fait de mal à personne et, de sucroît, le spectacle équestre est divertissant et très bien réussi.

C’est idéal pour se cultiver tout en s’amusant !